Villa Dingolfing

Villa Dingolfing

Pays:   FRANCE

Type:   Villa

Cette somptueuse et immense villa, abandonnée en plein cœur d’un quartier calme d’une ville de province fendra sans aucun doute le cœur des amateurs de voitures, et plus particulièrement de BMW. 

En effet avant même d’entrer dans le bâtiment, le jardin déjà annonce la couleur: plusieurs véhicules y ont été abandonnés, notamment un chouette coupé Série 3 E36 ainsi qu’un cabriolet Série 3 E30, tous deux aujourd’hui à l’agonie, la nature, le temps et les pillards ayant oeuvré à leur décadence (haaaan).

Un cabriolet 205 CTI (dessiné par Pininfarina) et un vieux Transporter Volkswagen leur tiennent également compagnie, l’un dans un garage à l’abri des intempéries, l’autre en pleine broussaille à quelques mètres du portail d’entrée. Camarades d’infortune ! 

Les amateurs d’architecture, de patrimoine, d’antiquités et de belles choses en général ne seront pas non plus en reste puisque la bâtisse est magnifique, toute en pierre de taille, ornée de briques et décorée de gravures. Entourée d’un jardin luxuriant, l’ensemble est clôturé par de hauts murs et grilles en fer, qui gardent soigneusement tous ces trésors. 

À l’intérieur même de la maison, passé l’épaisse porte en bois qui sécurisait autrefois son accès, les pièces sont vastes et spacieuses, le mobilier est riche et l’ensemble est décoré avec goût. Malgré les vols, le vandalisme et le désordre, cette grande villa aux allures de manoir demeure impressionnante ! 

En crapahutant entre les chambres, les salons et les étages, il ne fait aucun doute que l’ancien résident des lieux était un passionné d’automobiles, à en voir son incroyable collection de brochures, de magazines, de pièces mécaniques et autres figurines qui traînent aux quatre coins des pièces. 

Malheureusement, la végétation commence à s’infiltrer dans les pièces, et les murs à tomber en lambeaux par endroits, preuve que les propriétaires sont partis il y déjà plusieurs années, laissant maison, voitures, mobilier et souvenirs, derrière eux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code