Détour Mo(r)tel

Détour Mo(r)tel

Pays:   FRANCE

Type:   Motel

Ce vieux motel de vacances abandonné en pleine cambrousse nous a réservé, lors de sa visite, son lot de surprises…

C’est tout d’abord sa localisation qui est particulière, puisque l’ensemble du complexe est aménagé au bord d’une départementale peu fréquentée, en lisière de forêt. Plusieurs bâtiments et installations agencent ainsi ce vaste domaine: gîtes et chambres, salle de séminaires et réfectoire, piscine et court de tennis s’étendent ici à travers les arbres, conférant au lieu un cadre particulièrement calme. Les rares voitures s’engageant sur la route nous feraient presque sursauter en venant percer ce silence environnant !

Fermé et abandonné il y a une dizaine d’années, le lieu est resté dans un relativement bon état malgré tout ce temps !

A l’accueil, les clés des différentes chambres sont même carrément encore suspendues au mur ! Malgré une pièce vandalisée, la dégradation du lieu semble n’être que l’œuvre de Dame Nature, à en voir la végétation qui envahit les pièces et la moisissure qui s’attaque aux plafonds.

On comprendra la raison de cette préservation 20 Minutes après avoir pénétré sur le lieu: le motel est en réalité gardé…!

Deux gardiens et un chien, sortis de nul part alors que nous faisions un tour du côté de la piscine: alertés par l’activation des détecteurs de mouvements et par le déclenchement d’une alarme silencieuse, ils n’ont pas tardé à rappliquer. Plus de peur que de mal au final, ils ont été réglos avec nous compte tenu du caractère purement récréatif de notre visite, et nous ont gentiment raccompagnés vers la sortie

Quand à leur chien pas de quoi s’affoler, on est bien loin du colosse bouffeur de mollets auquel on peux s’attendre lors de pareil aventure, le toutou s’est juste contenté de remuer la queue en nous voyant, pas très efficace !

Petit regret en fin de compte de n’avoir pu tout visiter, mais le lieu étant vaste et le soleil se couchant peu à peu il était de toute manière l’heure de rentrer et de reprendre le chemin de la civilisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code