Château Globe-Trotter

Château Globe-Trotter

Pays:   FRANCE

Type:   Habitation

Quelle invitation au voyage que ce château, abandonné depuis plusieurs années et regorgeant d’objets et de curiosités rapportés des quatre coins du monde par ses anciens propriétaires…

Diplomates américains, ceux-ci auront couru les ambassades du monde entier des décennies durant, envoyés successivement en Amérique du Sud, en Afrique du Nord puis en Asie, avant d’investir l’Europe et de s’installer en France dans les années 70.

C’est sans doute au cours de cette période qu’ils se portèrent acquéreurs du château, grande bâtisse de rase campagne au passé historiquement très riche, mais manquant quelque peu de fantaisie.

À l’image de leurs nombreuses expatriations et escapades, ils le meublèrent et le décorèrent de souvenirs de voyages : des tableaux, des statuettes et des peintures ethniques sur les murs et les meubles, des instruments de musique rapportés d’Inde, des étoffes de Chine et des livres d’art africain dans les pièces, un gigantesque dragon provenant de je ne sais quel carnaval sur la charpente du grenier, gardant “la plus haute chambre de la plus haute tour”.

Ils y vécurent à l’année un certain temps, probablement jusqu’à l’aube des année 2000, après quoi il devint relégué au rang de simple résidence secondaire, madame et monsieur retournant s’installer à l’année aux États-Unis.

C’est sûrement ce déménagement qui lui donna le coup de grâce : leur âge avancé et la distance désormais importante les contraignant à espacer leurs visites, ils n’y revinrent d’abord qu’à de rares occasions, puis plus du tout.

D’après la paperasse retrouvée sur place et la date d’immatriculation d’un break 405 stationné dans une grange (derrière un spider FIAT 850 noyé dans la poussière), leur dernier passage et donc l’année d’abandon du château remonterai à 2010…

Depuis, celui-ci a revêtu des allures de musée, pièces à vivre comme chambres faisant désormais office de cabinets de curiosités, pleines de babioles en tous genres. Quant à sa chapelle, nichée tout au fond du parc dans un havre de verdure, elle veille au grain, gardant dans l’indifférence générale tous ces vieux trésors du monde extérieur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code