Hôpital Léopold

Hôpital Léopold

Pays:   FRANCE

Type:   Hôpital 

Un grand hôpital, vide, désaffecté, perdu en pleine campagne. C’est la promesse de départ faite par l’Hôpital Léopold.

Comme c’est souvent le cas avec ces grands et vieux bâtiments abandonnés, leur intérêt repose souvent plus dans l’histoire qu’ils ont à raconter que dans le mobilier restant à découvrir. Dans son cas, il a même une architecture sympa qui nous pousse à vouloir le découvrir, et à déambuler à travers ses nombreuses pièces et couloirs.

Il a été construit au début du XIXe en tant que séminaire religieux pour l’éducation et la formation de futurs prêtres, mais dû fermer ses portes après la ratification de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, en 1905.

Réquisitionné et converti en hôpital militaire pendant la Grande Guerre, la sérénité et la quiétude du lieu qui régnait jusque-là laissa alors place à un vaste va-et-vient permanent de soldats – français pour quelques-uns, mais alliés européens pour la très grande majorité. – qui y vinrent en convalescence, terminant de le faire entrer dans l’Histoire davantage comme un lieu de mémoire que comme un lieu divin.

Devenu maison de retraite par la suite, il continua de fonctionner plusieurs décennies durant, avant d’être définitivement abandonné au début des années 2000.  

Une immense chapelle, de grandes chambres désertes, un cloître étranglé par la végétation : l’Hôpital Léopold, l’éloge du vide, l’apologie du silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code