Chez Princesse

Chez Princesse

Pays:   FRANCE

Type:   Maison

Aujourd’hui partons à la découverte d’une ancienne villa, abandonnée dans un riche quartier résidentiel de la banlieue parisienne.

Lorsque l’on arrive devant son portail, on ne la distingue presque pas, planquée dans une végétation très dense. A ses pieds, du vieux courrier jonche le sol, la boîte aux lettres a été défoncée et les poubelles retournées. Pas de doute, l’endroit est bel et bien abandonné !

Une fois dans le jardin tout cela se confirme : les tables et les chaises extérieures sont encore disposées sur la terrasse, et on découvre même, trois voitures noyées dans la végétation: une Citroën Ami 8, une Peugeot 304 mais aussi une vieille Austin Princess, véhicule assez rare de ce côté-là de la Manche.

Stationnées parallèlement, elles sembleraient presque prêtes à partir.

Notre attention se fixe enfin sur la maison : l’extérieur est bien mal en point, certaines vitres sont cassées et la porte d’entrée, entrouverte, est recouverte de toiles d’araignées. Une fois dans le hall d’entrée on constate que malheureusement l’intérieur est à l’image de l’extérieur : tout a été retourné et/ou saccagé, les effets personnels des anciens habitants ont été jetés au sol, les armoires ont été renversées, les vêtements déchirés.

L’ensemble même de la construction est instable, une partie du plafond s’effondre par endroits, donnant naissance à d’importants amas de gravats dans les pièces ; et les courants d’air incessants ne sont pas prêts d’arranger ça…

La seule pièce encore en bon état et digne d’intérêt est la salle à manger : tables et chaises trônent en son centre, entourées d’un micro-ondes, d’un poste de télévision, de plusieurs bibelots ainsi que de pas mal de paperasse, datée pour la plus récente de 1983.

On restera donc sur notre faim pour cette visite, même si le bel emplacement de la villa, l’organisation de son jardin, la présence de voitures anciennes et les signes de vécu évidents lui auront conféré un intérêt et un charme tout particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code